Forum rpg basé sur l'univers de Peter Pan
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Requiem for Neverland !
* N'oubliez pas d'aller lire le règlement et de vous présenter.
* Et si vous avez des questions, vous pouvez les poser ici !
Nous recherchons activement des Enfants perdus et des Indiens !

Partagez | 
 

 Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Mer 29 Sep - 20:42

Tiago

État Civil


Surnom: : Certain l’appelaient « Tiago la main gauche », en référence à son adresse déplorable.
Âge: 27 ans
Nature : Humain.
Groupe :Pirate.
Camp : Camp de Kevin.
Phobie : Tiago n’a pas de phobie irrationnelle. Il ressemble à beaucoup d’hommes, courageux dans ses paroles, mais tout est à prouver.
Le sang ou la crasse ne l’effraie absolument pas, on peut dire qu’avec son vécu il y est totalement habitué !
Ses premières batailles ont montré qu’il ne fuit pas le combat, au contraire il se retrouve généralement en plein milieu, les miracles de l’adrénaline…
Cependant il n’a jamais été confronté à des créatures fantastiques, ou à des dangers autres qu’un sabre ou un pistolet.

Pouvoirs/Armes:Tiago a un faible pour les armes blanches. Bien entendu il possède un sabre. Mais dans son dos, attachés à sa ceinture, on peut discerner deux poignards.

Après, compte tenu de ses activités, Tiago possède de nombreuses brosses, balais serpillères, mais je ne sais pas ci on peut vraiment parler d’arme…

Son Portrait ...


Physique : Tiago est assez fin, les cheveux blonds et les yeux bleus. Dur d’imaginer un pirate robuste lorsque vous le voyez. Mais même s’il est sec, ses différentes (mes)aventures ont quelque peu consolidé sa musculature.
Il est très résistant, tel cet insecte de mauvaise réputation, il ne sera pas évident de s’en débarrasser.
Tiago a les cheveux mi-longs et se les attache négligemment en queue-de-cheval. Une de ses mèches, trop courte pour être attachée avec les autres lui revient constamment dans la figure.
Il possède quelques breloques, boucles d’oreilles, pendentifs, mais pas énormément, il n’aime pas trop se mettre en avant par son look, il préférerait qu’on le remarque pour ses exploits.
Malgré tous il soigne son apparence, son bouc, assez bien entretenu en est une preuve flagrante.
Souriant, avec des yeux assez expressifs, il se dénote du pirate classique dont un simple regard vous dresse les cheveux. Peu crédible dans le rôle de flibustier sanguinaire, il doit constamment faire ses preuves.

Tiago est habillé avec une vielle veste bleu tombant jusqu’au genou et relativement usée.
Cet frusque est en fait son premier butin, et pour lui une sorte de porte bonheur. Pour le reste de sa tenue il est assez classique, botte, pantalon en toile, ceinture en cuir pour supporter ses lames.



Psychologique: Tiago est un rêveur, souvent la tête dans les étoiles. Cela explique son incroyable maladresse. C’est un compagnon idéal tant qu’il reste concentré sur sa tache. Surtout ne lui confiez pas de « missions » répétitives ou lassantes, comme tenir la barre d’un bateau, le résultat serait catastrophique.
Il est de nature sociale et avenante. Toujours partant pour les sorties, pillages et autres recherche de trésor.
On peut le considérer comme loyal car passif, tant qu’il y trouve son compte. Ce n’est pas le genre à prendre les devants, vous ne le verrez jamais organiser une mutinerie. Pour lui le meilleur moyen de se faire remarquer c’est par des exploits, comme trouver le plus gros trésor ou tenter l’action la plus stupi… impressionnante possible.
Il n’hésitera donc pas à tenter de vous porter secours, mais ses aptitudes restent quand même limitées, ses seuls points forts résident dans le maniement des armes blanche et quelques notions de navigation.

Pour ce qui est des sentiments amoureux, il faudrait d’abord qu’il sache ce que tomber amoureux signifie. Il n’a eu aucune réelle affinité avec quiconque. Sa vie, déjà bien remplie alors qu’il n’a même pas la trentaine, et son caractère rêveur, ont été un véritable frein pour développer une quelconque relation sentimentale.
Pour ce qui est des rapports simplement physiques, d’assouvir une pulsion, ça lui est arrivé, mais on ne peut pas dire que ce soit la testostérone qui gouverne ses pensées et ses actions.
Il a du mal à interpréter le langage du corps et il faut vraiment que la personne soit motivée et directe pour qu’il finisse par comprendre… Un véritable niais, comme on en fait plus.



Signe Particuliers : Un tatouage réalisé durant une soirée un peu trop arrosé alors qu’ils mouillaient dans un port peu recommandable.
Celui ci représente un Kraken coulant un navire. Il part de sa chute de rein et remonte jusqu'à son omoplate.
Ironie du sort c’est l’histoire que l’on raconte lorsque les gens demandent comment le bateau pirate dans lequel il était a sombré.
.

Son Passé...


Tiago n’est pas ce qu’on pourrait appeler un chanceux. Je dirais même que c’est l’inverse, sa vie a été, jusqu’à présent, bercée par une douce ironie, par ses petits coups du sort qui font de vous ce que communément on appelle « un poissard ».

Tiago est né dans une petite et sordide ruelle d’une ville aujourd’hui connu sous le nom de Barcelone. Ses parents étaient très pauvres et n’avaient même pas de quoi se loger. Les pavés durs et humides de cette ruelle furent donc la première chose qu’il senti une fois sorti du ventre de sa mère.

Cette « entrée en matière », quelque peu brutale pourrait parfaitement résumer ses premières années d’existences. Dès qu’il eu l’âge de tenir debout, on lui apprit à faire la manche afin de justifier la maigre pitance que ses parents avaient la bonté de lui donner.
Quelques années plus tard, dès qu’il eut l’âge de « gambader », notre malchanceux « héros » commença donc à chercher différents petits boulots, afin d’apporter plus que les quelques pesos provenant des rares personnes suffisamment empathiques pour avoir pitié de lui.

C’est ainsi que Tiago devint commis, serveur dans des tavernes, coursiers et accumula bien d’autres emplois lui permettant d’accumuler suffisamment d’argent pour survivre.

Oui mais voilà, Tiago n’imaginait pas passer toutes son existence ainsi, finissant comme ses parents, vivant au jour le jour dans une misère absolue. Il voulait devenir un grand homme, quelqu’un de riche et respecté. Un corsaire naviguant dans un de ses immenses vaisseaux qui accostaient régulièrement au port.
Ces individus, souvent accueillis comme des héros, se pavanant dans leur bel uniforme riche en couleur et ne sentant pas les détritus comme ses frusques…
Oui il rêvait d’évasions de quitter ces ruelles puantes, allant à l’aventure, goutant les joies du grand large, d’être enfin libre !

Sa motivation de quitter les lieux fut d’autant plus grande, quand il apprit la brillante idée qu’eurent ses parents afin d'avoir un peu plus d’argent.

En effet, Tiago, avait un physique assez atypique pour un espagnol pur souche. Il avait les cheveux blonds et les yeux d’un bleu très clair. Chose qui ne passait généralement pas inaperçu, alors qu’il travaillait dans les tavernes.
Lorsque ses parent eurent vent de "son succès", ils se dirent qu’exploiter le filon serait une riche idée, et que leurs fils pourrait, contre de la monnaie sonnante et trébuchante, apporter un petit moment de bonheur aux matelots trop longtemps esseulés et cherchant un peu de réconfort dans n’importe quel bras, féminin ou masculin… Peu importe le flacon tant que l’on a l’ivresse…
Une fois averti des projets qu’entretenaient ses parents à son égard, ses rêves devinrent obsessions, et il se jura qu’à la première occasion il mettrait les voiles loin d'ici, dans tous les sens du terme…

Et pour une fois, la chance lui sourit, car cette occasion ne tarda pas. Alors qu’il faisait le larbin dans une taverne, un groupe de matelots vint pour faire la fête et profiter de leurs derniers jours à terre avant de s’embarquer dans une de ses prestigieuses frégate.
Ce qui au départ devait être une soirée festive, se transforma rapidement en beuverie, et le lendemain, alors que Tiago nettoyait la salle, il aperçut, gisant sur le sol, un des mousses dans un piteux état. L’opportunité était trop belle, Tiago décida donc de faire un pied de nez au destin, et d’échanger sa vie avec celle de l’épave gisant sur le sol. A lui le grand large, l’air marin et les aventures.

Sans aucune compassion pour le mousse qui allait gouter les joies d’une vie de larbin et autres plaisirs inutiles à décrire, Tiago s’empara de ses habits. Il rejoint ensuite le port afin d’embarquer dans un de ses somptueux navires.

Qu’elle joie de voir la terre disparaître, de ce retrouver avec l’océan à perte de vue ! Oui il était libre, enfin libre !
Le plan était parfait, hormis un tous petit détail, une broutille, qui cependant prit de l’importance alors que les jours passaient.
Non le fait de voler une identité n’était pas problématique vu le nombre de mousses présent sur le bateau. Par contre ne rien connaître, mais absolument rien à tous ce qui était en rapport avec les bateaux ou la navigation ne joua pas en sa faveur.

Notre petit mousse passa donc ses premiers mois en mer à ce faire railler, à subir bien des moqueries et autres punitions. Il était donc souvent de corvées, et finalement ce qu’il faisait sur le navire ne changeait pas tant de ses activités précédentes, le mal de mer en prime.
Rapidement Tiago voua une certaine haine à cet équipage qui avait brisé son rêve, transformant le grand corsaire en simple larbin.

Il commença à espérer qu’un malheur arrive, les emportant tous, le laissant seul aux commandes du navire. Oui à seize ans les désirs de Tiago n’avaient rien de rationnel, mais il a toujours été un grand rêveur, et l’avantage avec les songes, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être cohérent, le seul but est que cela soit plaisant.

Une nouvelle fois, le destin joua en sa faveur, et en effet un grand malheur survint. Mais encore une fois le « coup de chance » fut à double tranchant. Une nuit, le bateau fut attaqué. Des pirates, des individus sans fois ni lois, ne vivant que pour l’or et le sang. L’effet de surprise fut total et l’équipage n’offrit que peu de résistance. En peu de temps, les flibustiers avaient pris le contrôle du navire. Par miracle Tiago ne fut pas une des innombrables victimes. Il fut alors emmené avec le butin et quelques autres mousses.

Lui vint alors une folle idée. Vu que l'image des corsaires espagnols qu’il se faisait ne correspondait pas à la réalité, il deviendrait alors un grand pirate, craint et respecté, écumant tous sur son passage. La tache ne serait pas aisée, mais le jeune homme ne manquait pas de motivation.

Sur le navire, bien entendu il fut traité comme un esclave, faisant les pires corvées. De toute façon il y était maintenant habitué. Que ce soit sur terre sur un vaisseau de la flotte espagnole ou sur un bateau pirate, il semblait être voué à ce genre de taches ingrates.

Petit à petit, avec le temps, beaucoup de temps il commença alors à s’intégrer à l’équipage.
Ce fut sa maladresse dans un premier temps qu’on remarqua. Toujours à faire tomber un sceau plein d’eau savonneuse, à provoquer de véritables traquenards avec ses balais… Il se suffisait à animer le bateau, provoquant railleries et éclats de rire régulièrement. C’est d’ailleurs à ce moment là que lui vint le surnom de « Tiago la main gauche ».
Puis on commença à lui confier des taches un peu moins ingrates, il apprit à faire des nœuds, à reconnaître les différents types de mats, les voilures, les termes typiques de la navigation.
Avec le temps on commença à lui faire confiance, il apprit à se battre, à manier des armes blanches, Il commença même à participer au pillages.

Au bout de plusieurs années une dizaine environ, alors qu’il entrait dans sa 27ieme années, Tiago était considéré comme un membre de l’équipage. Pas un grand pirate certes, mais un pirate quand même, qui arrivait a correctement ce défendre, et participait activement aux pillages.

C’est à ce moment là que le destin lui joua une énième farce. Une nuit, le bateau entra en collision et sombra. D’après ce que racontent les rares survivants, cette fameuse nuit, ils furent attaqués par une de ses terribles créatures de légende, le Kraken. Après un long et épique combat, ce fut la bête qui triompha faisant sombrer le navire.
Bien entendu le fait que le capitaine, trop occupé en agréable compagnie dans sa cabine, avait placé à la barre un incompétent qui avait dirigé le navire sur un récif, avait été malencontreusement omis durant leurs récits…

L’incompétent dériva un certains temps avant d’atterrir sur la plage d’une ile inconnue.
Qu’elle ne fut pas sa joie après de longues heures de marche sur la plage, quand il aperçut un bateau pirate accosté, proche de l’île. Il eu alors l’espoir de ne pas finir en Robinson Crusoé.
Étant à présent un pirate confirmé, il alla à l’encontre du capitaine avec une certaine confiance en lui.
Quel ne fut pas sa surprise quand il aperçut le capitaine du navire, un enfant d’une dizaine d’années. Et quel ne fut pas son étonnement quand le très jeune homme lui expliqua qu’il devait faire ses preuves avant d’obtenir sa confiance…


De nouveau Tiago se retrouva réaliser les taches ingrates… Comme quoi l’avenir est un éternel recommencement.

Ses Rapports avec les Autres...


Amis : Il est loyal avec tous ceux qu’il considère comme ses amis. N’hésitant pas à les aider. C’est un bon compagnon, qui aime faire la fête en compagnie de gens qu’il apprécie. Il n’a pas de critère particulier, peu importe le sexe, l’âge… Le principal c’est que la personne ait été sympa avec lui.
Ennemis : A une époque, il ce contentait de les maudire et d’espérer que tous les malheurs du monde s’abattent dessus. Mais aujourd’hui il a compris que cela ne servait à rien, que des fois l’action primait sur la pensée…
Famille :On ne peut pas dire qu’il ait une haute estime de ses parents. Pour le reste de sa famille il ne les a jamais vu, et il ne c’est jamais posé de questions à leurs sujets.

Et toi dans tout ça ?...


Âge : 28 ans
Votre venue en ces lieux : Une pirate récemment validée qui m’a parlé de ce forum :p
Comment trouvez vous ce forum ? :J’aime beaucoup le thème et l’esthétique. Après, pour moi c’est l’activité et l’ambiance qui font qu’un forum me plait, je n’ai donc pas encore de véritable avis dessus.
Votre niveau selon vous :Je joue sur des forum depuis maintenant plus d'un an, je ne me considère ni très bon, ni mauvais^^
Votre fréquence de passage :: Au moins une fois par jour
Codes : Banana split.


Edit : terminé^^


Dernière édition par tiago le Mer 29 Sep - 22:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Mer 29 Sep - 21:19

    Bienvenue
    Bonne chance pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Mer 29 Sep - 21:21

Merci^^

C'est en cours normalement ce soir elle est terminée
Revenir en haut Aller en bas
Indienne

avatar
Lily la Tigresse

Indienne

Messages : 154
Date d'inscription : 07/03/2010

Feuille de personnage
Camp: Indiens
Race/groupe: Indienne
Phobie: Claustrophobie

MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Mer 29 Sep - 23:23

Tout est parfait ^^
Tu es donc validé !!
Bienvenue sur Neverland !!
Encore un pirate arrivé après la disparition de Peter, très bien ^^
Si tu as des questions, n'hésite pas et sur ce, bon RP Smile

_________________


Si vous avez des questions sur le forum, n'hésitez pas à me les poser par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Mer 29 Sep - 23:25

Merci beaucoup^^

Bon j'ai un pont à astiquer... :p
Revenir en haut Aller en bas
Pirate

avatar
Azuria Lockheart

Pirate

Messages : 51
Date d'inscription : 02/09/2010

Feuille de personnage
Camp: Entre deux camps
Race/groupe: Humaine/Pirate
Phobie: Chats

MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Ven 1 Oct - 19:54

Sacrebleu! Encore un pirate!!

Bienvenue à bord, moussaillon!!

(d'accord, ça me ressemble pas du tout ça Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   Sam 2 Oct - 23:12

Merci!

Oui il semblerait que le pirate soit à la mode cette année :p

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il était une fois un pirate qui s'appelait Tiago...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for Neverland :: *| Hors Jeu :: * Archives-
Sauter vers: