Forum rpg basé sur l'univers de Peter Pan
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Requiem for Neverland !
* N'oubliez pas d'aller lire le règlement et de vous présenter.
* Et si vous avez des questions, vous pouvez les poser ici !
Nous recherchons activement des Enfants perdus et des Indiens !

Partagez | 
 

 Et ron et ron plein de petits flocons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Et ron et ron plein de petits flocons   Mer 29 Sep - 22:31

Ana se sentait d’humeur aventureuse aujourd’hui. Malheureusement pour elle, le capitaine Kevin n’avait prévu aucune excursion particulière, aucune chasse au trésor non plus et apparemment la chasse aux fées ne faisait pas non plus partie de l’ordre du jour…
Vous ne connaissez pas la chasse aux fées ? C’est fort dommage pour vous, car il n’y a rien de plus amusant que de viser ces petites choses agaçantes et tintillantes avec un lance pierre, pour sacrer vainqueur celui qui en aura dégommé le plus !

La pirate avait donc décidé, afin de ne pas se retrouver désœuvrée, de continuer ce qu’elle avait commencé en arrivant sur l’île : une cartographie très précise des lieux.
Si la côté était quasiment terminée, les terres en revanche restaient désespérément représentées par une grosse tâche blanche. Ho bien sur, les enfants perdus et les pirates plus anciens avaient en réserve plein de renseignements à fournir sur le sujet, mais depuis quelques temps l’île se montrait changeante, et certains coins n’avaient apparemment plus rien à voir avec ce qu’ils avaient pu être jadis.
Ana avait donc jugé qu’il serait plus judicieux de faire une exploration par elle-même afin de prendre des notes au plus près de la réalité, projet largement approuvé par Kevin qui pensait lui aussi que meilleures seraient les cartes, meilleures seraient leur chance de dégoter des trésors !

Miss O’Reilly avait donc traversé une certaine partie de l’île dans une direction purement intéressée, celle de l’arbre du Pendu. Elle en avait énormément entendu parler, aussi bien par les enfants perdus nostalgiques de leur maison que par les pirates nostalgiques de leur chasse aux enfants perdus…
Bref, si cette zone était aux dires de tous abandonnée, il lui tardait de voir cet ancien haut-lieu tombé dans le froid et l’oubli.

*Nom d’un coffre en bois vermoulu, c’est qu’il caille par ici !*
Les changements climatiques intempestifs de l’île lui étaient sortis de la tête quand elle avait quitté le navire, aussi c’est en petite chemise légère et corsage d’été qu’elle foula le sol enneigé de cette zone.
*Heureusement que les bottes ça fonctionne toute l’année, j’aurais eu l’air fine en sandales…* pestait-elle intérieurement en faisant le tour de cet arbre lugubre, prenant Igor l’iguane dans ses bras afin de le réchauffer. Si elle avait su, elle ne l’aurait pas embarqué là-dedans, le froid ayant tendance à plonger les reptiles dans une sorte d’hibernation…

Tu m’en veux pas mon vieux dit ? Et essaie de pas congeler, tu me feras plaisir, pas envie d’aller chasser les blattes pour toi parce que tu as choppé des engelures aux pattes !

L’autre chose qui la marquait, en plus de la température bien sur, était le silence. L’arbre du pendu portait bien son nom, il régnait un silence de mort… Et pourtant, comme une intuition, mais il lui semblait ne pas être seule…
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Mer 13 Oct - 21:23

Cela faisait plusieurs heurs que Kennit marchait dans cette forêt qui ne semblait pas avoir de fin pour lui, le pirate était déboussoler, tant de temps a apprendre comment diriger un navire, et réussir a ce perdre dans une forêt ! Cette idée le dérangeait. Autour de lui, rien ne laisser croire qu'il se trouvait dans un bois, il avait beau tendre l'oreille, le pirate n'entendait pas la moindre bête, pas le moindre cris de chouette, de lézard qui coure, ou de tout ce que l'on trouve généralement dans une forêt. Seul le bruit des vieux arbres qui craquaient était présent, et cela donnait a ce lieu un air lugubre qui n'avait pas lieu d'être.

Ces pas le mena dans une petite clairière; au milieu ce dressait un grand arbre qui avait dus être beau lors d'une époque qu'il n'avait pas connu. Il resta debout a l'admirer pendant quelques secondes, puis s'en approcha pour l'examiner de plus prés.

** J'aurais aimer voir cette arbre auparavant, quand la forêt était tel que ces gamins me l'avait décrite, il devait être magnifique...**

Il posa sa main sur le tronc du végétal, le contact de l'écorce lui glaça le sang, l'arbre était encore plus froid que l'air qui l'entourait, et cela lui donna une étrange impression. Soudain, il fut interrompu dans ses pensées par des bruits de pas dans la neige, il n'était pas seul.

** enfin quelqu'un ! ** se dit il.

Il regarde autour de lui, et remarqua la jeune pirate, qui se tenait a quelques mètre: elle chuchotait quelques mots a un petit animal qu'elle blottissait entre ses mains, et ne semblait pas l'avoir remarquer.

'Hé !" fit kenni
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Mer 13 Oct - 22:24

Tiago avait profité d’un petit relâchement sur le navire pour prendre la poudre d’escampette. Lassé de briquer des ponts, de faire la cuisine, ou encore d’autres taches qu’il jugeait ingrate, il avait décidé de faire un petit tour sur la terre ferme, afin de visiter un peu l’île.
Après tous c’était un pirate lui aussi, il avait d’ailleurs durement gagné ce statut. Tiago ne voyait donc pas pourquoi il devait une nouvelle fois faire ses preuves…

Et puis, depuis son arrivé, le jeune flibustier n’avait connu que la plage, le ponton et les cales du navire. Allait explorer l’île était donc selon lui amplement mérité.

En plus il avait fais connaissance avec une femme tyrannique, qui s’en donnait à cœur joie pour le critiquer et lui faire à répétition les même tache, car jamais satisfaite.

Oui plusieurs fois il avait rêvé de lui lancer la brosse dans la tête, geste bien entendu accompagné d’un flot de parole que la bienséance m’empêche de citer en ces lieux.
Le problème, c’est que cette femme semblait bien s’entendre avec le capitaine. Il avait donc du ce contenter d’imaginer mentalement la scène encore et encore…

C’était justement parce qu’elle avait disparut du navire, que Tiago en avait profité pour abandonner ses corvées au profil d’une exploration des lieux.

C’est le sourire aux lèvres, que le jeune corsaire c’était donc enfoncé dans la végétation luxuriante sans boussole ni carte. C’est donc tout naturellement que le pirate accomplit l’exploit de ce perdre au bout de quelques minutes d’explorations.

Tiago commençait à s’inquiéter. Non pas que se perdre soit nouveau pour lui, mais il craignait de ne pas retrouvé son chemin à temps et que son absence ce fasse remarquer par l’autre folle de la propreté.

Il accéléra donc le mouvement, sa petite ballade ayant perdu tous son charme initial. La végétation devenait agaçante, et il l’a poussait avec une certains empressement…
Seulement son accélération fut trop brusque, et il n’aperçut pas à temps un tronc mort, envahit par la mousse, qui lui fit un magistrale croche-patte. Oui c’est vicieux les troncs morts.
En totale perte d’équilibre, le pirate du dimanche traversa un buisson assez dense et finis par ce vautrer, n’ayons pas peur des mots, sur le sol.
Mais à sa grande surprise, la chute fut moins rude qu’il ne l’imaginait. Le sol était plutôt doux, avec une odeur assez agréable… C’est a ce moment précis que Tiago ouvrit les yeux pour apercevoir qu’il avait atterri sur… La folle tyrannique !

Il se redressa brusquement et aperçu également l’autre pirate… Décidément c’était bien sa chance…
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Sam 16 Oct - 20:39

Alors qu’elle serrait compulsivement Igor dans ses bras –pour le réchauffer lui ou elle ce qui serait assez débile étant donné qu’il s’agissait d’un animal à sang froid, mais allez savoir ce qu’il se passe dans des neurones en cours de congélation- Ana se retrouva subitement et sans savoir pourquoi étalée par terre dans la neige.

Tentant d’analyser la situation, la pirate se demanda comment elle avait pu se retrouver là, vautrée dans un tapis blanc glacé et humide, ayant lâché son animal par réflexe et qui avait roulé quelques pas plus loin, alors que la seconde d’avant elle était en train de se demander à qui pouvait bien appartenir la voix qui l’avait interpellée alors qu’elle était persuadée d’être seule…

Levant son regard, elle aperçu une tête d’ahuri surmonté par des cheveux blonds – et sales !- qu’elle ne connaissait que trop bien à son goût.

TIAGO ! aboya-t-elle, se relevant aussi sec, comme si l’énervement lui avait apporté un coup de chaud suffisant pour lui redonner l’entièreté de ses capacités.
Attrapant un des pistolets attaché à sa ceinture, elle s’approcha de lui d’un air menaçant, lui collant l’extrémité de l’arme sous le nez.

Non seulement j’ai pu voir sur le bateau que tu avais des capacités mentales dignes d’un bulot pas frais, mais en plus il se trouve que tu as les aptitudes motrices d’un manchot unijambiste ?! L’île est pas assez grande pour que tu ailles faire tes âneries ailleurs que SUR MOI ? MAIS REPOND PARSEMBLEU ! En plus je suis trempée maintenant, et il est hors de question que je rentre avant d’avoir terminé mes relevés ou que je meure de froid par ta faute, tu vas retirer tes vêtements sec et me les donner, sinon je te fais sauter la cervelle et je me taille un manteau avec ta peau ! EXECUTION !
hurla-t-elle d'une traite, sans même reprendre son souffle, en engageant la gâchette.

Bon, c’était peut-être un tantinet excessif, mais il ne faut pas décongeler un pirate qui dort… Quoi, ça ne veut rien dire ? Osez me dire que les femmes frileuses ne développent pas de redoutables techniques pour ne pas grelotter ! A votre avis, pourquoi réussissent-elles TOUJOURS à piquer la couette la nuit ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Dim 17 Oct - 19:24

Que faire lorsque que vous assistez a ce genre de scène a par rire aux éclats ? Kennit avait beau essayer de se retenir, la vue de ce maladroit sortit de nulle par qui tombe de tous son poids sur cette femme hystériquen lui fit monter le sourire jusqu'aux oreille.

"Hahahaha ! croyez moi, sa fait longtemps que je n'avait pas ris comme sa !"

Le pirate marquât une courte pause le temps de se ressaisir, il sentait que la jeune femme ne semblait pas être d'humeur a plaisanter; sur le coup, son compagnon n'avait pas n'avais pas l'air non plus très joyeux. Au moin sa crise de rire l'aura réchauffer, l'air était glacial et kennit était vêtu comme a son habitude d'une simple chemise ample, et d'un bon vieux pantalon usée jusqu'à la moelle.

Hum.. bon, sérieusement, sa fait des heurs que je cherche un signe de vie dans cette satanée forêt, je suis bien content d'être tombé sur vous ! Je m'appelle kennit, je suis un simple aventurier égaré !

Le petit animal qu'il avait aperçu tout a l'heur entre les mains de l'hystérique, était a présent a ses pied; hennit ramassa la bête qui se laissa faire, celle ci devait être transit par le froid, et la tendit négligemment sous le nez de sa maitresse.

heu.. c'est a vous je crois ?

Tout en prononçant ces mots kennit scrutait son interlocutrice, vus sa façon de s'habiller il dut se rendre a l’évidence, il avait surement affaire a l'un des ses pirate que ces gamins lui avait décrits.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Lun 18 Oct - 23:45

Alors que la chute avait été confortable, amorti par une particularité toute féminine qui fais tourner la tête de bien des hommes, l’après chute le ramena directement à une réalité bien moins plaisante.

Le jeune homme se redressait, pas vraiment perturbé par les aboiements de la corsaire. Ce n’est pas comme s’il n’avait pas l’habitude.
Mais vous connaissez le dicton, chien qui aboie ne mord pas. A ses yeux la jeune femme profitait allégrement de son statut, et s’acharnait sur le nouveau, une sorte de bizutage finalement…

Cependant, le moussaillon était en pause, et s’il ce baladait sur l’île c’était pour justement troquer les vociférations constantes de la demoiselle au calme paisible de la nature.

Retomber, au sens propre du terme, sur la cause de ses tourments, ne l’aida pas à se calmer, bien au contraire. Et vu l’élucubre demande de la pirate, il n’allait pas se laisser faire.
Tel un homme un vrai, il se redressa, le torse gonflé, face à l’arme de la tyrannique demoiselle.

« Je le savais, tu en as après moi, première rencontre en dehors du bateau et tu veux déjà me foutre à poil »

Le langage est un peu rude, mais Tiago est un pirate crédible, sanguinaire et surtout avec un vocabulaire assez concis et peu recommandable.
Oui c’était un pirate un vrai, il n’avait absolument pas peur d’une quelconque demoiselle furibonde… Le tenant en joue… avec un pistolet… Armé et prêt à faire feu… D’un coup l’assurance de notre « héros » fondit comme neige au soleil.
Avant de répondre si effrontément, il aurait sans doute du au moins dégainer son arme…
Comme pour rajouter une pierre à son édifice, l’autre pirate qui semblait amusé de la scène, ce qui déjà n’est pas un bon point, c’était saisit du lézard de la folle furieuse.

Tiago écarquilla les yeux, en le regardant faire, se disant que ça plus sa provocation n’aurait qu’une seule finalité… Un monstrueux bain de sang…
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Mer 20 Oct - 22:52

Si Ana avait été une cocotte minute, on l’aurait vu devenir toute rouge, puis avoir de la fumée sortant des oreilles, et enfin exploser, envoyant valser son couvercle dans la tête des deux boulets qui l’entouraient. Entre un touriste qui débarquait comme un cheveu sur la soupe et l’autre obsédé de bon à rien, il y avait de quoi perdre l’esprit…

Arrachant presque son iguane des mains de l’inconnu, elle se le ficha sur l’épaule. Heureusement, la pauvre bête à moitié congelée n’avait pas plus de réactivité qu’une peluche.

Non mais de quoi j’me mêle le vagabond ? On t’a jamais appris de pas fourrer ton nez dans les histoires des autres ? La prochaine fois que tu touches Igor, il t’arrache un doigt et te file la gangrène en prime, enfin ça c’est seulement si je ne t’ai pas tiré dessus avant, on ne TOUCHE PAS à mes affaires, compris ?
Paradoxalement, la pirate maniaque de l’hygiène avait été s’enticher d’un des animaux les plus toxiques de la Création, mais avait appris en contrepartie à le manier avec une dextérité extrêmement précise pour éviter tout incident. De ce fait, l’iguane était tellement attaché à sa maîtresse qu’il n’appréciait que très moyennement le contact de quelqu’un d’autre et n’hésitait pas à attaquer quand on l’approchait, enfin quand il n’était pas en phase de léthargie profonde.

Certes, la pirate aurait pu faire preuve d’un peu plus de courtoisie, mais vu son état et le fait que la glace fondue sur ses vêtements, en plus de rendre le haut transparent lui gelait le sang, dire un « merci » lui aurait arraché la g… bouche.

Une fois Igor bien calé sur son épaule, elle se retourna alors d’un coup vers Tiago, et faisant pivoter son pistolet autour de son doigt au niveau de la gâchette en un clin d’œil, elle l’attrapa par le canon pour donner un violent coup de crosse dans le nez du pirate, avant de profiter de son effet de surprise pour lui assener un brusque coup de genou dans les… Là où ça fait mal pour un monsieur, vous l’aurez compris.

Et quand à toi le mariole je doute que tu aies des poils ailleurs sur ton menton, alors arrête de faire ta fillette et file-moi tes fringues, et que ça saute ! Je peux comprendre que l’idée de te montrer sans tes fringues soit un peu honteuse vu ton physique de gonzesse, mais t’inquiète pas le monsieur là-bas sera suffisamment courtois pour ne pas te mater les lolos…
grinça-t-elle, sérieusement échaudée au fur et à mesure que sa température corporelle descendait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Ven 22 Oct - 21:51

Kennit était a la fois choquer et sidérer par le caractère de la jeune pirate, l'idée de dégainer son arme lui avait d’ailleurs traversé l'esprit, il avait du mal a accepter qu'une femme lui parle de la sorte. Mais le pirate avait besoin d'elle, celle ci avait l'air de connaître les lieux mieux que lui, et surtout, c'était une pirate, et peut être kennit réussira t'il a la convaincre de l'emmener sur son navire; ainsi il resta stoïque, mais ne pus s'empêcher de sourire lorsque ce fut au tour de thiago de se faire remettre a l'ordre.

Kennit avait froid, il était fatigué, et il avait également très faim; tout ce qu'il demandait c'est qu'on oubli un peu cet incident ridicule et qu'on se mette a parler calmement entre pirate civilisé.

Bon sinon moi c'est Kennit ! Lança t'il; heu... excusez moi pour votre bestiole, la prochaine fois je la laisserais congeler a mes pied, promis !

Le pirate n'aurais peut être pas du ajouter cette petite phrase ironique, mais tel était sa personnalités, il n'a jamais pus s'empêcher de dire quelques chose de stupide au moment précis ou il ne faut rien dire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Dim 24 Oct - 23:52

Notre pirate en herbe était persuadé que le coup du lézard aurait était une diversion suffisante, pour que la terreur des microbes lui fiche une paix royale. C’était d’ailleurs bien parti, la pirate c’était focalisé sur l’inconscient qui avait osé ce saisir de sa bestiole, son animal fétiche.

« On touche pas à sa bestiole, la seule qui supporte sa présence car elle est trop co… OUTCH »

Il vennait alors de ce prendre une cross de pistolet dans le nez, suivi d’un coup de genou en plein dans les.. les … les choses de la vie quoi.

Plié sous la douleur, une main sur son nez pour empêcher son sang de couler, Tiago fulminait. Il haïssait cette femme, cette obsédée de la propreté avec sa sale bête qui était sans doute le plus grand nid à germes et miasmes qu’il avait connu.

La main contre le nez, ce qui modifiait quelque peu son timbre de voix, toujours plié, Tiago répondit au pirate qui venait de se présenter.

« Salut Kennit, ravi de faire ta connaissance, alors qu’est ce que tu attends pour dégainer et tirer sur cette furie, qu’elle te réserve le même sort ? »

Oui il comptait ce servir de la légendaire solidarité masculine, ou simplement de la peur de finir émasculé, ce qu’il ne fallait pas faire pour avoir un petit moment de répits. Bien entendu il y avait peu de chance que le pirate exécuté sa demande, mais au moins il aurait essayé.

Tiago se redressa bougonnant sur la lâcheté de certains flibustiers, alors qu’il commençait à enlever sa veste. Vous noterez l’ironie, du corsaire s’illustrant parfaitement dans ce qu’il considère comme le pire exemple de la piraterie.

Mais alors qu’il allait lui tendre la veste, « poliment/lâchement, la dernière réflexion de la jeune femme fut celle de trop.

« Ne t’inquiète pas c’est le genre de chose que tu ne sauras jamais, si j’ai des poils ailleurs, car même comme ça tu n’as rien d’attirante, et pour ce qui est des Lolos c’est sur que c’est pas chez toi qu’il va aller les mater ! »

Oui le pirate ne ce voyait pas monter sur la grande voile avec cette tortionnaire, surtout que compte tenu de sa maniaquerie, s'imaginer devoir rendre une certaine partie de son corps "immaculée" en l'immergeant dans divers détergents pour pouvoir l'approcher était un frein suffisement puissant pour le moindre de ses fantasmes...

Et joignant le geste a la parole il lui balança la veste, sans prendre garde au lézard…
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   Mar 2 Nov - 23:15

La pirate lança un regard sévère au dénommé Kennit.
Y a plutôt intérêt oui, sinon la prochaine fois je te réserve le même sort qu’aux voleurs dans les pays d’Orient : je te tranche la main !

Oui, c’était peut-être un chouïa excessif, mais elle n’appréciait vraiment pas que l’on touche à ses affaires – et oui, Igor en faisait partie.

Ana eût juste le temps de lancer cette phrase pour oublier l’autre abruti congénital qui faisait partie de son équipage, car Tiago n’eût même pas la décence de se la fermer. Encore, si ça avait été pour dire des choses intéressantes elle aurait pu comprendre, mais là… Elle ne put s’empêcher de rire.

Et grand bien m’en fasse ! Je plus du genre amazone à me couper un sein pour mieux viser que courtisane à me les remonter sous le menton pour me les faire reluquer… Je suis fille de la mer, pas fille de joie ! s’exclama-t-elle fièrement, juste avant de se prendre la veste de l’hurluberlu dans la tronche.

Désorientée une demi-seconde, elle se saisit du morceau de tissu l’air rageur, ne prenant pas garde à Igor qui s’était à nouveau vautré dans la neige – puisque de toute façon elle aurait du l’en déloger pour se vêtir – Ana décida d’économiser sa salive et se rua tout simplement sur le pirate blond.
Non pas qu’une envie de lui arracher ses autres vêtements pour tirer ces histoires de pilosité au clair lui ai pris, mais elle avait calculé qu’en le poussant suffisamment fort il serait suffisamment déséquilibré pour reculer de quelques pas et trébucher à nouveau sur la buche qui lui avait valu son entrée foireuse. Après tout, il n’y avait pas de raison qu’elle soit la seule trempée !

Juste après lui avoir foncé dessus comme une bourrine et sans plus lui porter d’attention, la jeune femme retira sa chemise mouillée, dévoilant ainsi son torse nu – pas de fausse pudeur entre pirates, un nichon est un nichon et une chemise trempée est très froide – juste avant de le recouvrir de la veste de Tiago et de se baisser pour aller chercher on pauvre Igor.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et ron et ron plein de petits flocons   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et ron et ron plein de petits flocons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem for Neverland :: *| Hors Jeu :: * Archives-
Sauter vers: